Passer au contenu principal
Centre intégré universitaire
de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal

Concertation pour favoriser l'accès aux services pour les premières nations et les inuit

ConcertFavAccesPremNationsInuits_image
Photo : Joni Bertrand

En réponse au vécu des Premières Nations et des Inuit dans le réseau de la santé et des services sociaux, le gouvernement du Québec s’est engagé à améliorer l’offre de soins et de services culturellement sécurisants pour les populations autochtones en milieu urbain.   

Dans cette optique, une démarche intersectorielle de concertation et de coordination des services à l’intention des Autochtones en milieu urbain a été déployée afin de faire converger les efforts des partenaires institutionnels et communautaires autochtones à l’échelle de la région montréalaise.  

La Direction des services généraux et des partenariats urbains (DSGPU) du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, conjointement avec le RÉSEAU de la communauté autochtone à Montréal mandaté par le Cercle consultatif en santé autochtone de Montréal, soutient la coordination de cette démarche de concertation ainsi que le déploiement de son plan d’action à travers le réseau.

La Table locale d’accessibilité aux services de santé et services sociaux en milieu urbain pour les Autochtones à Montréal

Mise en place en 2017, la Table locale d’accessibilité aux services de santé et services sociaux en milieu urbain pour les Autochtones à Montréal vise à créer des liens de collaboration afin d’assurer la complémentarité et la continuité des services entre les réseaux québécois et les partenaires régionaux, de manière à s’assurer qu’ils répondent adéquatement aux besoins des personnes autochtones à Montréal.  

Elle rassemble les répondants locaux des dix établissements de santé de Montréal, les représentants régionaux du réseau de la santé, les acteurs locaux autochtones (membres du Cercle), les partenaires offrant des services directs aux autochtones ainsi d’autres acteurs clés.  

Les membres de la Table ont choisi de structurer la réalisation de diverses actions et de cibler leurs priorités à travers le déploiement d’un plan d’action sur quatre ans (2021-2025) (Documentation à venir)

Joindre les répondants : facilitateurs d'accès

Équipe du Service régional diversité et inclusion

Agents de liaison

  • Afin de contribuer à l’implantation de l’approche de sécurisation culturelle, divers postes d’agents de liaison régionaux, locaux ont été mis en place pour la région de Montréal. Certains de ces agents de liaison sont eux-mêmes membres des Premières Nations.

    • Au sein du Service régional diversité et inclusion, les agents de liaison régionaux agissent comme personnes-ressources pour soutenir l’implantation de l’approche en sécurisation culturelle à travers des activités de concertation, de formation, de recherche, et de partage de l’information.  
    • Au sein des établissements, les agents de liaison locaux soutiennent et accompagnent les gestionnaires et les intervenants dans le développement et l’adaptation des services et de pratiques afin qu’ils soient culturellement sécurisants.

    Liste des agents de liaison

    Nom Établissement Courriel et téléphone
    Alexandre Beaulieu CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal (CEMTL) alexandre.beaulieu.cemtl@ssss.gouv.qc.ca
    Camille Panneton Centre universitaire de santé McGill (CUSM) camille.panneton@muhc.mcgill.ca
    Sidonie Laurier Centre universitaire de santé McGill (CUSM) sidonie.laurier@muhc.mcgill.ca
    Guilaine St-Pierre CHU Sainte-Justine

    liaisonautochtone.hsj@ssss.gouv.qc.ca

    514 345-4931, poste 117392

    Josée Morin Institut de cardiologie de Montréal (ICM)

    josee02.morin@icm-mhi.org

    514 376-3330, poste 3109

    Kevin Jutras CIUSSS de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal (COMTL) kevin.jutras.comtl@ssss.gouv.qc.ca
    Lucie-Maude Grégoire CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal (CCOMTL) lucie-maude.gregoire.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca
    Youssef Lamniy CIUSSS du Nord-de-l’île-de-Montréal (CNMTL) youssef.lamniy.cnmtl@ssss.gouv.qc.ca
    Ramona Mihali Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) ramona.mihali.chum@ssss.gouv.qc.ca
    Jessy Vacca (APPR) Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel jessy.vacca.pinel@ssss.gouv.qc.ca

Navigateurs de services

Au sein des organismes, les navigateurs de services guident et soutiennent les patients autochtones dans leur parcours de soins dans une perspective de sécurisation culturelle. 

Quand appeler un navigateur de services

  • Pour fournir un soutien culturel, émotionnel et des conseils en matière de sécurisation culturelle dans le parcours de soins
  • Pour mettre en relation les usagers avec une offre de soins traditionnels
  • Quand un usager autochtone, qui a besoin de services, est confronté à un problème d’accès, de qualité ou de continuité de service

Liste des navigateurs

Nom Établissement Courriel et téléphone
Rachel Albert Autochtone - Native Montreal

ralbert@nativemontreal.com

438 392-6190

Asher Dion Projet de travailleur de soutien autochtone - Indigenous Support Work Project

iswpnav1@gmail.com

438-229-0982

Nina Segalowitz  Centre de santé familiale et communautaire inuit - Qavvivik Inuit Family and Community Health Centre

Nina.qavvivik@gmail.com

514 402-8241

Shania Riche Indigenous Health Centre of Tiohtià:ke - Indigenous Health Centre of Tiohtià:ke

nav2@ihct.ca

4380356-8148

Actualités

Inauguration d’ouverture de la clinique de soins d’urgence

| 15 août 2023 |

ConcertFavAccesPremNationsInuits_Image2

Voir la publication sur RÉSEAU

Projets de concertation du réseau de la santé et de ses partenaires

1| Améliorer l’offre de services de première ligne culturellement sécurisants

Dans la continuité de l’appel à l’action 96 de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec : écoute, réconciliation, progrès, des financements ont été octroyés par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) aux établissements du réseau de la santé afin d’encourager la mise en place de services de première ligne inspirés du modèle de la Clinique Minowé en milieu urbain.

En collaboration avec les établissements locaux et les partenaires autochtones porteurs, quatre cliniques médicales de première ligne sont en cours de déploiement à Montréal, au sein des organismes autochtones suivants :

Ces cliniques visent à offrir des soins de santé culturellement sécurisants au sein des milieux communautaires autochtones, tout en intégrant la médecine traditionnelle et l’approche de santé holistique autochtone dans la prise en charge, ainsi que dans le suivi des usagers. 

2| Projets de sécurisation culturelle

Projet régional

  • Co-porté par différentes directions du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal et le RÉSEAU de la communauté autochtone à Montréal, le projet régional vise à mettre en place une structure régionale permettant de colliger, recueillir et mettre en commun les données sur la consommation de certains services par les Premières Nations et les Inuit. Cette collecte de données permettra d’effectuer un portrait de la consommation des services (allant des programmes de prévention aux activités visant le rétablissement des personnes) et une appréciation de ceux-ci. Le projet régionlal repose sur une réflexion participative et concertée de la gouvernance en place, soutenant ainsi la pérennité d’autres projets visant la sécurisation culturelle et l'amélioration de l’expérience de soins des usagers.

Projets locaux des établissements

  • Afin de soutenir les dix établissements du réseau de la santé et des services sociaux montréalais dans l’implantation de la sécurisation culturelle, des financements dédiés aux projets locaux ont été alloués par le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Les projets locaux doivent viser l’un ou plusieurs des objectifs suivants : 

    • Travailler en concertation avec les organisations concernées par les soins et les services aux Premières Nations et aux Inuit ;
    • Favoriser l’évolution d’une culture organisationnelle intégrant l’approche de sécurisation culturelle ; 
    • Favoriser le développement de soins et services culturellement sécurisants ; 
    • Améliorer la qualité de l’expérience de soins et de services culturellement sécurisants pour les clientèles visées et leurs proches. 

Autres projets de concertation

    • L'itinérance chez les personnes autochtones

    Les personnes membres des Premières Nations et Inuit en situation d’itinérance, ou à risques de le devenir, sont en augmentation à Montréal. La problématique de l’itinérance autochtone doit être comprise dans le contexte actuel et historique des événements ayant affecté les Premières Nations et Inuit. Les Autochtones qui vivent dans les milieux urbains comme Montréal sont plus souvent confrontés aux discriminations, à la pauvreté, à l’exclusion, à l’isolement, à la judiciarisation, à des problèmes de logement ou des barrières linguistiques et ils sont ainsi plus susceptibles de vivre en situation d’itinérance (visible ou cachée).

    Les enjeux vécus par cette population doivent donc amener des réflexions ainsi qu’une recherche de solutions activement co-construite avec les groupes autochtones et Inuit. Les services qui leur sont offerts doivent être accueillants, accessibles, empreints de bienveillance et culturellement sécuritaires.

    • Projet Arrue

    Le Ministère de la Santé et des Services sociaux s’est engagé, avec la collaboration du Ministère de la Culture et des Communications, à financer des activités d’éducation populaire et de conscientisation, notamment à travers le projet Arrue déployé dans trois villes du Québec (Québec, Montréal et Gatineau).

    Ils ont sollicité la collaboration du Service de la culture de la Ville de Montréal pour proposer un projet d’art public engageant un regard neuf sur l’itinérance.
    L’objectif est que les Villes impliquées « s'associent à des organismes communautaires et à des artistes pour développer un projet permettant la création d’une œuvre qui répond aux objectifs de déstigmatisation de l’itinérance. Au cours de la démarche de co-création, les personnes en situation d’itinérance seront invitées à participer au processus de création ».

    Pour Montréal, le projet Arrue se fera en collaboration avec les communautés autochtones aux prises avec des enjeux d’itinérance. Le Service régional de l'itinérance du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal s'est joint au développement de ce projet afin d'apporter son soutien et son expertise. Arrue s'intègre totalement dans l'un des axes du Plan concerté montréalais en itinérance 2021-2026 : favoriser la communication et la sensibilisation en lien avec la cohabitation sociale et la réalité de l’itinérance.

Organismes autochtones et Inuit ou œuvrant auprès de la communauté autochtone et inuite de Tiohtià:ké/Montréal

L’approche en sécurisation culturelle s’inscrit dans un processus de reconnaissance de l’expertise des organismes autochtones ainsi que de la nécessité de renforcer leurs capacités. À ce titre, plusieurs ressources existantes œuvrant auprès de la communauté autochtone et inuite de Tiohtià:ke/Montréal peuvent être rejointes :

RÉSEAU de la communauté autochtone de Montréal

  • Organisation parapluie qui rassemble, soutien et accompagne les diverses organisations autochtones de Montréal

Le Cercle consultatif en santé autochtone de Montréal (MIHAC)

Services d’hébergement / refuges

  • Organisme Adresse Téléphone Services Clientèle
    Projet autochtone du Québec (PAQ)     Hébergement d’urgence sur 2 sites pour la population autochtone en situation d’itinérance. Population autochtone et inuite.
    PAQ 1 169 rue de la Gauchetière Est (514) 879-3310 et faites le 0 Hébergement d’urgence sur 2 sites pour la population autochtone en situation d’itinérance. Hommes ou femmes selon l’étage.
    PAQ 2 Hôtel des Arts, 2060 rue St-Dominique (438) 455-2953 Hébergement d’urgence sur 2 sites pour la population autochtone en situation d’itinérance. Mixte et couples.
    Foyer pour femmes autochtone de Montréal Adresse confidentielle   Hébergement d’urgence pour femmes autochtone. Femmes autochtones et leurs enfants.
    Refuge Mitshuap 2154 rue Ste-Catherine Ouest (438) 466-2325 Hébergement d’urgence pour personnes en situation d’itinérance. Population autochtone et allochtone, mixte.
    La porte ouverte 3535 Avenue du Parc (514) 939-1970 Hébergement d’urgence pour personnes en situation d’itinérance. Population allochtone, autochtone et inuite, mixte.
    Refuge Chez Doris 1430 rue Chomedey (514) 937-2341
    Faites le 0 ou le 301 pour rejoindre les intervenants de nuit.
    Hébergement d’urgence pour les femmes en situation d’itinérance. Population allochtone, autochtone et inuite, femmes.
    • Services pour la population inuite
    Organisme Adresse Téléphone Services Clientèle
    Southern Quebec Inuit Association (SQIA) 1315 rue Charlevoix, Verdun (514) 932-5267 Centre de jour, aide alimentaire, activités culturelles. Inuit de tous âges, familles.
    Qavvivik 4469 rue Wellington #203   Services de santé et de mieux-être culturellement sécuritaires. Inuit de tous âges, familles.
    Saturviit 2540 Chemin de la Petite-Rivière, Vaudreuil (866) 944-5003 Donner une voix aux femmes inuites. Femmes inuites.
    Ivirtivik 4590 Rue de Verdun #200, Verdun (514) 564 3051

    Intégration socioprofessionnelle et développement

    de compétences.

    Inuit de 18 ans et plus.
    • Organisations autochtones
    Organisme Adresse Téléphone Services Clientèle
    Montréal Autochtone 3183 rue St-Jacques, 3e étage (514) 331-6587 Centre d’amitié autochtone visant à contribuer à la santé holistique, à la force culturelle et au succès des familles et aux individus. Population autochtone et inuite de tous âges, familles.
    Centre d’amitié autochtone de Montréal 2001 Boul. St- Laurent (514) 499-1854 Centre d’amitié autochtone pour les personnes vulnérables, services de santé, sociaux, juridiques, orientation. Autochtones et Inuit en situation d’itinérance et de vulnérabilité.
    Projet des travailleuses de soutien autochtone (PTSA/ISWP)     Travail de rue et de soutien sur le plateau et dans Milton Parc. Autochtones en situation d’itinérance et de vulnérabilité.
    Centre de santé autochtone de Tiohtià:ké (IHCT) 2100 Avenue Marlowe #236 (514) 482-8557 Clinique de santé autochtone culturellement sécurisante. Population autochtone et inuite de tous âges.
    Centre de justice des Premiers Peuples de Montréal 3500 Avenue laval (514) 840-9485 Organisme de justice qui offre du soutien aux mesures alternatives spécifiques aux autochtones, des services pour les victimes, aide à la réinsertion après l’incarcération et la supervision des heures compensatoires ou communautaires. Programmes culturels, des cercles de partage, des activités en territoire. Population autochtone et inuite.
    • Organisations desservant la population autochtone et inuite
    Organisme Adresse Téléphone Services Clientèle
    Centre des femmes de Montréal 3585 rue St-urbain (514) 842-4780 Services de support et d’accompagnement pour les femmes autochtones dans le respect de leurs valeurs et de leur rythme. Femmes allochtones et femmes autochtones.
    Résilience Montréal 4000 rue Ste-Catherine Ouest (438) 828-8995 Abris de jour, service de repas, dons de vêtements et soutien. Population allochtone et autochtone en situation d’itinérance.
    Médecins du monde     Programmes des navigateurs autochtones. Population autochtone en situation d’itinérance.

Outils et références

Formations

  • Formation sur la sensibilisation aux réalités autochtones 

    La formation de sensibilisation aux réalités autochtones est une initiative conjointe du Secrétariat aux relations avec les Premières Nations et les Inuit (SRPNI) et du ministère de la Justice du Québec, qui s’inscrit dans le cadre du Plan d’action gouvernemental pour le développement social et culturel des Premières Nations et des Inuits. Cette formation générale, destinée à l’ensemble des employés de la fonction publique, vise à déconstruire les mythes et les préjugés envers les populations autochtones, à favoriser une communication interculturelle fructueuse, mais aussi à mieux œuvrer auprès des membres des communautés autochtones. Elle comporte un ensemble de six modules, parmi lesquels trois modules sont obligatoires.   

    La formation est accessible à partir la plateforme d'apprentissage ENA.  

    Formations en collaboration avec l’UQAT 

    Dans le prolongement du plan d’action 2021-2025 de la Table locale, le CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal a noué un partenariat avec l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) afin d’offrir un programme de formation et de sensibilisation aux réalités autochtones auprès de son personnel montréalais. Les formations Piwaseha - cultures et réalités autochtones, Wedokodadowiin : Travaillons ensemble ! et Mikimowin sont dispensées de façon ciblée auprès des établissements et des profils de participants priorisés par les partenaires autochtones.

    Autres formations externes disponibles

Dernière mise à jour: 2024-04-19